Overblog Seguir este blog
Edit page Administration Create my blog
/ / /

Science et Conscience regroupe les articles et essais travaillant sur la science appliquée, sa vulgarisation, ou encore les tentatives de sa remise en question...

 

exo lilrencontre liltechnotechno 01-lilversus

star glue lilpossibilis lilastralart-web

 

Exo par Kama - Rencontre par des témoins - Techno Techno par Dakota - Versus par Detraäctator - Star Glue par Michael Collins -  Possibilis par Emmanuelle Martin - Astralart par Julien Herbin

 

exo lil  

(Kama, n°0,1,2,4): essais sur les conséquences politico-sociales d'une présence extra-terrestre.

Kama retrace petit à petit les évènements marquant et liés au problème des phénomènes aériens non expliqués du 20ème siècle, faisant intervenir les sources originales avec beaucoup de professionnalisme... Que cherche-t-il à nous faire comprendre? Quels sont les réels enjeux d'une présence supraterrestre et impliquée sur notre planète? Quels sont les enjeux de l'information, du dévoilement de faits, d'archives, de la désinformation, de la manipulation des images?

iwtb-2 1487

--------------------

KAMA :

Spécialiste des Ovnis. Divers projets vidéos. Vit à Libourne.

EXO (n°0,1, 2 & 4).

 

 

rencontre lil

(depuis le numéro 1) : entretiens et témoignages de rencontres étranges.

cette rubrique a pour objet de révéler des témoignages de rencontres étranges, de vision angoissantes, de bruits inexplicables... aux lecteur du fanzine. Les récits publiés dans cette rubrique ne sont pas des fictions et respectent les témoignages, qui ont soit été rédigés directement par la personne concernée, soit retranscrit par la rédaction après un entretient enregistré. Cette rubrique ne prétend pas faire la lumière sur ces évènements.

texte extrait de IWTB n° 3

L. Rico raconte :
T. et moi étions chez un ami pour le week-end qui habite ce petit village landais nommé Buunes. Cette histoire remonte déjà à l’été 2004, peut-être même l’année d’avant je ne sais plus. D’ailleurs ce n’était peut-être pas à proprement parler l’été, mais je me souviens bien de la douceur du temps, alors, disons que c’était la belle saison. Ce soir là, il était onze heures. Nous sortions T. et moi-même, notre ami resté à l’interieur, fumer une cigarette, profitant donc de ce temps merveilleux, du bon air, de la beauté du paysage.
Nous nous balladions autour de la maison, puis un peu plus loin dans la campagne, discutant de choses et d’autres. Avant de vous dire ce que je vais dire, sachez que nous n’étions nullement imbibé d’alcool. Le ciel était ce soir dégagé, et particulièrement beau, ce qui nous suffit pour lever le nez afin d’y admirer les astres, qui scintillaient par millions. Par un petit chemin noyé dans la pénombre, nous nous engagions tout en fumant, en discutant, en observant les étoiles. Quand, attentifs, nous découvrions cette forme qui nous suivait lentement, au dessus de nous et des arbres. Cette forme, ce n’était ni plus ni moins qu’une flêche de quelques metres de long, estimées à une hauteur égale. Suivant le sens qu’elle indiquait, munie de luminescence à chacune de ses extrémités, elle poursuivait notre direction sans émetre aucun son.
Cinq minutes ont passé depuis son apparition jusqu’au moment où elle finit par nous dépasser, sans pour le moins changer de cap ou d’allure, derrière les arbres noirs.
Ce qui nous a intrigué, et nous questionne encore, c’est, ajouté à la forme elle même, le noir qui régnait à l’interieur, et qui masquait la vue des étoiles... Ainsi il nous était alors impossible de penser à quelques lampions vagabonds, ni même d’ailleurs, à quoique ce soit de connu ! Par ailleurs, notre sentiment sur le moment n’était pas fait de crainte, mais plutôt d’une curiosité sans angoisse. Oui nous étions et sommes toujours très intrigués. Nous passions la nuit rescenssant ce que cela pouvait être, mais ni les avions, les ulm, ou les machines militaires ne nous avaient convaincus...

 

 

 

technotechno 01-lil

(Dakota, n°1, 2, 4) : vulgarisation scientifique.

iwtb-2 1489

--------------------

DAKOTA :

Diplomée de l'INSA Toulouse sur les nano-technologies. Travaille au CNES. Vit à Toulouse.

TECHNO-TECHNO (n°1, 2, 4).

 

 

versus 

(Detraäctator, n° 3, 4) : tentative de désossage de la science toute puissante.

Detraäctator, tel est le nom de pourfendeur que s'est donné ce héraut, déterminé à démontrer point par point à travers Versus et en toute logique froidement chirurgicale, comment la Science, entité toute-puissante, société au dessus de tout soupçon, cette Science qui justifie tout par sa position inaltérable, comment la Science devient peu à peu religion, et par conséquent dogme, autoritaire et illégitime...

-------------------- 

DETRÄACTATOR :

 espace.kaki@gmail.com

Photagraphe plasticien.  Non-diplomé en Histoire de l'art à Pau. Non-diplomé en Lettres classiques à Pau.Diplomé en photographie à Orthez. Non-diplomé en école de Beaux-art à Pau. Vit à Caen.

VERSUS (n°3, 4).

 

         

star glue lil 

(M. Collins, n°1, 2, 4) : science et technologie du materiel spatial actuel.

iwtb-1 1502

--------------------

MICHAEL COLLINS :

Diplomé de L'Ecole Nationnale Supérieure d'Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques de Toulouse et de l'Université Paul Sabatier de Toulouse. Étudiant, travaille au CNES. Vit à Toulouse.

STAR GLUE (n°1, 2 et 4). 

 


possibilis lil 

(EMMANUELLE MARTIN, n°3, 4): à propos de nos possibilités inexploitées...

Plutôt que de suivre la voix guerrière de Detraäctator dans son Versus publié lui aussi dans les pages de I Want to Believe, Emmanuelle Martin, a choisi de suivre celle de l'instinct, et de tenter de percer un tunnel dans nos tête capable d'atteindre une force supérieure, inconnue, mysthique et mystèrieuse...

--------------------

EMMANUELLE MARTIN : 

http://zebrezou.canalblog.com/

Diplomée en Histoire de l'Art (Université de Pau et LYON). Voyage. Vit au Mexique.

POSSIBILIS (n°3, 4). 

FEM (seconde partie) (n°4)

 

 

 

astralart-web

(JULIEN HERBIN, numéro 3 ) : art et cosmos

Alors que J. H. venait de mettre à jour ce qu'il avait nommé Artrabile, une page web où l'angoisse, la haine et le désespoir s'étalait poisseusement, il fallait qu'il trouve, qu'il nomme son opposé, et naissait Astralart. Qu'est ce que l'art, qu'elle est son utilité prmière? Pour l'auteur de ce texte, c'est bel et bien la manière d'atteindre le cosmos, parce que l'art est le moyen de le laisser parler à travers soit...

--------------------

JULIEN HERBIN : 

Diverses études artistiques. Cherche un sens à la vie, à Pau.

BASSET HOUND (n°1-2-3-4).

ASTRALART (n°3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compartir esta página

Repost 0
Published by

le fanzine I WANT TO BELIEVE

est publié par la Manufacture Errata

manufacturerrata@hotmail.com /

29 avenue du 18ème R.I. 64000 PAU - FRANCE.

tampon-errata2

DEJA PARUS

IWTB4 - front cover-copia-1 iwtb3terspecial-scan-recadre.jpg iwanttobelieve 3bis-scan 2cut iwtb3-scan front iwtb1-scan b-iwtb1bis b-iwtb1 b-iwtb0

SF goodies from ERRATA

attributs-1

 

...................................................................................................................................................................

 

IWTBcoverscollection